Diaporama
Fédération de pêche de Saône-et-Loire > Actualités > Evolution de la réglementation pêche pour 2017 en Saône-et-Loire?

Evolution de la réglementation pêche pour 2017 en Saône-et-Loire?
| Publié le 24 octobre 2016

La récente réforme de la réglementation pêche, la mise en place des nouveaux bureaux des AAPPMA,  mais aussi et surtout la volonté d’assurer une meilleure protection des espèces piscicoles tout en permettant le développement et la modernisation du loisir pêche ont incité la Fédération à demander des évolutions réglementaires pour l’année 2017.

Ces demandes ont été formulées auprès des services de la police de la pêche de la Direction Départementale des Territoires de Saône-et-Loire (DDT).

 A ce jour, ces demandes qui concernent principalement la pêche des poissons carnassiers (brochet, sandre, black bass), des salmonidés et de la carpe sont encore en pleine phase d’instruction auprès des services compétents de la préfecture de Saône-et-Loire (DDT).

 Aussi rien n’est encore définitif.

Voici en quelques lignes, les évolutions réglementaires qui ont été sollicitées pour l’année 2017. Nous souhaitons que ces dernières puissent être applicables à minima sur une période de 5 années.

Concernant les périodes d’ouverture de la pêche au brochet et au sandre

Date de fermeture du brochet et du sandre

Dans le département de Saône-et-Loire, sous pression des pêcheurs professionnels qui souhaitent prélever des sandres en période hivernale, la pêche du brochet ferme le dernier dimanche de janvier alors que celle du sandre ferme au début du mois de mars.

Nous avons donc sollicité comme chaque année une fermeture commune de la pêche du brochet et du sandre au dernier dimanche de janvier.

Retour dans son élément d'un sandre

 Date d’ouverture du brochet et du sandre

Afin de se mettre en conformité avec le code de l’environnement et la réglementation nationale, la Fédération a sollicité une ouverture de la pêche du brochet au 1er mai.

 Pour tenter de continuer à préserver le sandre pendant sa période de reproduction, nous avons sollicité une ouverture de la pêche du sandre au 3ème samedi de mai.

Concernant les quotas de prélèvement de la truite commune (truite fario), du brochet du sandre et du black-bass.

Pour les salmonidés

Pour ce qui concerne la pêche de salmonidés, nous avons sollicité pour tout le département (1ère comme 2ème catégorie) un quota de 6 salmonidés par jour et par pêcheur dont 3 truites fario au maximum ; l’objectif étant de préserver un peu plus les populations de truite sauvage de nos cours d’eau.

Truite de l'Aron

Pour le brochet et le sandre

Pour ce qui concerne le brochet et le sandre, nous avons demandé un quota de prélèvement de 3 poissons par jour et par pêcheur dont 1 brochet au maximum.

Pour le black-bass

Pour ce qui concerne le black-bass, nous avons demandé que sa pêche se pratique exclusivement en no-kill pour tout le département de Saône-et-Loire.

 Concernant les tailles légales de prélèvement (brochet et sandre)

 Pour le brochet et le sandre, la Fédération a sollicité l’administration pour que l’arrêté préfectoral relatif à la pêche en eau douce, dans le département, intègre les tailles légales de capture du brochet et du sandre comme il suit :

–          brochet à 60 cm
–          sandre à 50 cm

Concernant La pêche de la carpe de nuit

Les parcours 

Lors de la révision du cahier des charges évoquant les conditions d’exploitation du droit de pêche sur le domaine public fluvial, nous avons demandé à ce que la pêche de la carpe de nuit soit potentiellement ouverte sur l’ensemble du domaine public fluvial du département de Saône-et-Loire. Ceci concernait l’intégralité du domaine public, de la Saône, de la Loire, du Doubs, de la Seille, de l’Arroux et des canaux.

Les pêcheurs professionnels, les divers services de navigation et la Direction Départementale de Saône-et-Loire ont rejeté l’idée que la pêche à la carpe de nuit puisse être pratiquée sur l’ensemble du domaine public fluvial.

Seuls certains secteurs resteront ouverts à la pêche à la carpe de nuit (globalement ceux d’aujourd’hui, ceux où la pêche professionnelle n’est pas exercée ou pour lesquels le pêcheur professionnel a donné son accord).

Les dates

La Fédération a sollicité que la pêche à la carpe de nuit soit ouverte toute l’année.

Les services de la Direction Départementale des Territoires de Saône-et-Loire (service de la police de la Pêche et service de la protection de la nature et de la biodiversité) ainsi que Voie navigable de France ont rejeté cette demandé et ont acté que :

Sur la Saône : la pêche à la carpe de nuit serait ouverte du 1er mars au 31 octobre,
Sur les autres rivières et canaux du domaine public la pêche à la carpe de nuit serait ouverte du 1er mai au 31 octobre.

 Ces mesures restent à valider par arrêté préfectoral.

Concernant la pêche professionnelle au filet

La Fédération a fait tout son possible pour que cette dernière n’occupe pas tout le domaine public fluvial des rivières Saône, Seille et Doubs.

Nous avons ainsi obtenu qu’il n’y ait pas de pêcheurs professionnels dans de nouvelles darses de Saône et qu’il n’y ait pas de pêche professionnelle dans les traversées d’agglomération (Chalon-sur-Saône, Tournus et Mâcon).

Une affaire à suivre…

La plupart de ces mesures étant encore en pleine phase d’instruction, nous vous communiquerons définitivement les évolutions réglementaires pour l’année 2017 lorsque l’arrêté préfectoral relatif à la pêche en eau douce dans le département de Saône-et-Loire aura été signé par le préfet.

A suivre…