Diaporama
Fédération de pêche de Saône-et-Loire > Actualités > Pêche à la carpe de nuit : l’arrêté est sorti !

Pêche à la carpe de nuit : l’arrêté est sorti !
| Publié le 28 mai 2013

L’arrêté préfectoral autorisant la pêche à la carpe de nuit vient de sortir. Cette pratique est autorisée dans les rivières et plans d’eau de Saône-et-Loire uniquement sur des secteurs spécifiques.

Carpe - Crédits photos FNPF

Carpe – Crédits photos FNPF

La nuit, seule la pêche de la carpe est autorisée, et se pratique uniquement à l’aide d’esches végétales et depuis les berges. Depuis une demi-heure après le coucher du soleil jusqu’à une demi-heure avant son lever, aucune carpe capturée par les pêcheurs ne peut être maintenue en captivité ou transportée. Les pêcheurs ne doivent en aucun cas entraver la navigation et gêner l’exercice de la pêche professionnelle. Rappelons aussi que, de jour comme de nuit, aucune carpe de plus de 60 centimètres ne peut être transportée vivante.

En 2013, 21 parcours « longue période », seront ouverts tous les jours entre le 1er juin et le 31 octobre 2013 : 6 sur la Saône, 6 sur le Canal du Centre, 2 sur la Loire, 1 sur la Seille vers Louhans, 1 sur l’Arroux à Gueugnon et 5 sur des plans d’eau (Torcy-vieux, Montaubry, Plessis, Parizenot et gravière de Fleurville).

5 parcours seront ouverts tous les week-ends (du vendredi soir au dimanche matin), entre le 1er juin et le 31 octobre, sur l’étang de Torcy-Neuf, l’étang Leduc, l’étang de Montchanin, l’Arroux à Autun et l’Oudrache à Perrecy-les-Gorges.

Deux parcours sont ouverts tous les week-ends (du vendredi soir au dimanche matin) toute l’année sur la Saône à Feillens/Replonges (01) et la Saône à Cormoranches (01).

Enfin, 4 parcours seront ouverts de manière temporaire selon un planning spécifique (plan d’eau Fourneau à Palinges, plan d’eau du Vallon à Autun, étang de la Corne aux Vilains, étang Titard à Saint-Germain-du-Bois).

Comme chaque année, les parcours de pêche à la carpe de nuit font l’objet d’une demande d’autorisation auprès de la Direction Départementale des Territoires. Cet organisme consulte  certains services administratifs (Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques, Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage), les pêcheurs professionnels et les mairies concernées puis prend la décision d’autoriser ou non la pêche de nuit. Par exemple cette année, deux parcours n’ont pas été renouvelés en raison d’un refus des mairies concernées : l’étang de Berthaud et l’étang de la Muette.

Pour plus d’informations sur ces parcours, vous pouvez consulter la page « carpe de nuit » ou contacter les AAPPMA concernées.