Fenêtres de capture pour le brochet

Dans l’objectif de mieux préserver les populations de brochet, la Fédération a travaillé auprès de l’administration départementale pour obtenir de nouvelles mesures plus adaptées à la biologie de l’espèce.

Sur certains secteurs favorables, une fenêtre de capture va être mise en place pour protéger les grands brochets ; ceci dès le 1er janvier 2021.

Les brochets de longueur inférieure à 60cm et ceux de longueur supérieure à 80cm devront être remis à l’eau immédiatement après leur capture.

Où la mesure s’applique t’elle?

La fenêtre de capture du brochet est effective à compter du 1er janvier 2021 sur les sites suivant :

  • La Saône à Chalon-sur-Saône depuis la confluence avec le canal du Centre jusqu’à la confluence avec la Corne.
  • La Saône à Mâcon entre la pont de l’autoroute A40 et celui de l’autoroute A 406, darse sud de Mâcon (35 ha) comprise.
  • Le réservoir de Torcy le Vieux (71 ha) au Breuil .
  • Le lac des Près Saint-Jean (24 ha) à Chalon-sur-Saône.
  • La Gravière de Varennes les Mâcon (19 ha).

Pourquoi cette mesure ?

  • Les grands brochets sont les meilleurs géniteurs. Ils pondent plus d’œuf : 18 000 œufs pour une femelle de 50 cm contre 78 0000 œufs pour une femelle de 80cm. Les gros poissons produisent aussi des œufs avec plus de réserves nutritives ce qui est beaucoup plus intéressant pour les alevins à naitre.
  • Les grands brochets sont parmi les cibles favorites des pêcheurs. Ils sont donc une part importante du prélèvement
  • Le renouvellement des grands brochets est très lent contrairement aux petits sujets.
  • La taille minimale de capture est inadaptée au développement naturel de l’espèce. Pour conserver ces grands poissons, c’est d’abord eux qu’il faut protéger. Or la taille minimale de capture présente des effets pervers. Elle ne permet de protéger que les petits sujets, ceux les moins féconds. La taille minimale de capture opère aussi une sélection génétique en faveurs des petits sujets. Ce sont en effet les poissons qui ont les croissances les plus faibles et les tailles adultes les plus réduites qui ont le plus de chance de survivre. La sélection par taille minimale de capture va à l’encontre de la sélection naturelle qui tend à favoriser les grands poissons (meilleurs taux de survie, plus fécond et garant d’une meilleure stabilité des populations.)

Remarque et rappel

Pour le reste du département, le brochet reste protégé par une taille minimale fixée à 60 cm.

Sur l’ensemble du département le quota de capture est fixé à un poisson par jour et par pêcheur. En Saône-et-Loire, la pêche du brochet est ouverte en deuxième catégorie piscicole du 1er janvier au 31 janvier et du 24 avril au 31 décembre.

Vous pouvez consulter ici l’arrêté préfectoral précisant toutes ces mesures : https://www.peche-saone-et-loire.fr/ap_permanent_peche_2020/

Nous espérons revenir bien vite vers vous, pour cette fois ci vous présentez de nouvelles mesures concernant le sandre.