Mise en place de réserves temporaires pour le sandre

Sandre de Saône

Protection du sandre pendant sa période de reproduction.

Dans notre département, nos observations et les différents travaux scientifiques indiquent que le sandre se reproduit classiquement du début avril à la mi-mai, période à laquelle nous observons le plus de nids et période pendant laquelle la température de l’eau atteint les valeurs comprises entre 11 et 14 °C, l’optimum thermique de reproduction de l’espèce (données issues de notre réseau de sondes thermiques). Avec le réchauffement climatique, et la succession des printemps doux, cette période est très propice à la reproduction du sandre.

Pendant ce moment, les sandres mâles sont très vulnérables. Ils gardent le nid et sont facilement capturables car très agressifs.

Fermeture du 13 mars au 21 mai exceptée sur la Saône et le Doubs.

Afin de protéger l’espèce et de garantir de meilleures reproductions, la fermeture de la pêche du sandre est fixée au 13 mars dans tout le département. Son ouverture est fixée au 21 mai sur tout le département, excepté pour deux cours d’eau du domaine public pour lesquels la Direction Départementale des Territoires de Saône-et-Loire souhaite une ouverture commune avec celle du brochet, à savoir au 30 avril. Ces cours d’eau sont la Saône et le Doubs.

Des réserves temporaires certaines gravières et darses de Saône et du Doubs.

Sur la Saône et le Doubs, rivière ou l’ouverture du sandre n’a malheureusement pas pu être décalée au 21 mai, la Fédération a sollicité l’administration pour que certaines gravières et certaines darses deviennent des réserves temporaires « brochet et sandre ».

Notre demande ayant été acceptée, la pêche du sandre et du brochet sera autorisée exclusivement à compter du 21 mai 2022 sur l’intégralité des sites suivant :

En résumé