Crise sanitaire – Reprise de la pêche le 28 novembre

[Communiqué du 28/11/20 ] : – PARUTION DU DECRET : LA PECHE DE LOISIR ET LA NAVIGATION REDEVIENNENT AUTORISEES.

Le Décret n° 2020 -1454 paru ce matin a supprimé l’interdiction de naviguer qui prévalait jusque-là. La pêche en bateau redevient donc possible.

Pour mémoire, l’accès à la pêche est un motif légitime de déplacement en cochant et en respectant le cas suivant :« 6° Déplacements, sans changement du lieu de résidence, dans la limite de trois heures quotidiennes et dans un rayon maximal de vingt kilomètres autour du domicile, liés aux activités de plein air suivantes :

« a) Activité physique ou loisirs individuels, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes ;

Nous vous rappelons que la pêche doit être exercée individuellement ou par des membres de la même cellule familiale.



[Communiqué du 26/11/20 ] : – LA PECHE DE LOISIR REDEVIENT POSSIBLE.

A compter du samedi 28 novembre, la pêche, exercée individuellement ou par des membres de la même cellule familiale, est possible dans le cadre de la durée maximale de 3h00 et dans un rayon de 20 km.

Le premier ministre a annoncé dans son discours du 26/11/2020, l’autorisation de la pratique des sports nautiques. Ainsi, la pêche en bateau, barque et flaot-tube semblent être possible à partir de samedi. Nous sommes néanmoins dans l’attente de la sortie du décret pour officialiser ce point.


Ci après vous trouverez le communiqué de la FNPF

Covid-19 :      Le confinement largement allégé,

La pêche de loisir redevient possible.

Les annonces du président de la République du 24 novembre 2020 confirment un assouplissement salutaire du confinement en général et pour notre activité en particulier.              

La FNPF n’a cessé, depuis le début de cette pandémie, de rappeler le caractère solitaire de notre activité et la possibilité de l’exercer sans risques sanitaires avérés notamment grâce aux gestes barrières.  C’est l’objet des nombreux échanges avec naturellement le ministère de l’Ecologie mais également l’Elysée et Matignon.

Activité de pleine nature, la pêche est une activité non seulement possible mais surtout souhaitable dans un contexte anxiogène.  

Une note du ministère de l’Ecologie datée du 13 novembre fixe le cadre suivant :

  • Contre l’avis de la FNPF, la pêche de loisir est suspendue y compris dans le « 1km et dans l’heure »,
  • Les missions d’intérêt général des structures associatives de pêche de loisir peuvent être maintenues dans le cadre d’une autorisation préfectorale (surveillance, études, régulation…).

Hier soir, le président de la République a posé un cadre modifié de nos déplacements et l’on peut notamment relever :

  • L’autorisation des activités physiques et des promenades dans un rayon de 20 km et pour une durée maximum de 3h00,
  • L’autorisation des activités extra-scolaires de plein air.

La FNPF a immédiatement sollicité la modification de la note du 13 novembre afin de la mettre en cohérence avec l’assouplissement annoncé par le président de la République.

C’est dans ce contexte que le ministère de l’Ecologie a préparé une note aux préfets leur rappelant que la pêche, exercée individuellement ou par des membres de la même cellule familiale, est possible dans le cadre de la durée maximale de 3h00 et dans un rayon de 20 km à compter du 28 novembre.

Les dérogations liées aux missions d’intérêt général de nos structures sont confirmées.

Avec nos adhérents nous continuons de regretter cette suspension par l’Etat de notre loisir pendant plusieurs semaines en cette année 2020.

Nous leur témoignons notre gratitude pour leur confiance malgré cette situation totalement indépendante de notre volonté.

La FNPF remercie tous ceux et toutes celles qui ont permis cet allègement des contraintes de notre loisir.

Nous rappelons que :

– la Fédération nationale pour la pêche en France n’a pas la compétence d’interdire ou d’autoriser la pêche. C’est une compétence de l’Etat et de lui seul.

– le Préfet peut prendre toutes dispositions qu’il estime utiles au regard de l’objectif de cette réglementation.

– que seul l’Agent verbalisateur peut, le cas échéant, apprécier l’opportunité de dresser un constat d’infraction.

ENSEMBLE RESPECTONS SCRUPULEUSEMENT LES CONSIGNES DE SANTE PUBLIQUE.

Vidéo du président de la FNPF


[Communiqué du 19/11/20 — 15h00 ] CONFIRMATION INTERDICTION PECHE PAR LA PREFECTURE DU DEPARTEMENT

Comme énoncé dans notre précédent communiqué, la Direction Départementale des Territoires de Saône-et-Loire nous a confirmé par mail l’application de la circulaire ministérielle du 13 novembre 2020.

A ce titre, la pêche est donc bien interdite dans un rayon de 1 km pendant 1 heure. Il n’y aura pas d’arrêté préfectoral, puisque le décret est suffisant pour que la gendarmerie, la police nationale, la police municipale et l’OFB puissent verbaliser les pêcheurs. Il ne s’agira pas de contravention au titre de la Police de la Pêche, mais bien en application du décret n°2020 – 1310  (amende 135 €).


[Communiqué du 16/11/20 — 21h00 ] COLERE ET INCOMPREHENSION

Comme nous le redoutions lors notre précédent communiqué, le gouvernement a souhaité interdire totalement la pratique de la pêche à la ligne en cette période de confinement.

Par circulaire ministérielle, en date du 13 novembre 2020, Madame la Ministre de la Transition écologique et Madame la Secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité ont demandé aux Préfets de suspendre la pêche de loisir.

L’instruction ministérielle indique qu’il n’est dorénavant plus possible de pêcher 1 heure dans un rayon de 1 km du domicile.

Cette tolérance ne permettait pas au plus grand nombre des pêcheurs de pratiquer leur loisir, mais elle garantissait à minima une certaine équité pour les personnes habitant non loin d’une rivière ou d’un plan d’eau.

Nous ne perdons pas de vue la gravité de la situation liée à la pandémie de COVID 19 et mesurons pleinement toute la difficulté de prendre des mesures adaptées, mais pourquoi autoriser la promenade en famille, le footing, le vélo et interdire dans le même champ d’application la pratique de la pêche ?

Nous ne sommes bien évidemment pas en accord avec les contraintes imposées aux pêcheurs. En ces temps de pandémie, la pêche au même titre que d’autres activités de nature devrait pouvoir être pratiquée dans le plus strict respect des gestes barrières.

Nous pensons aussi que l’accès restreint à la nature pendant ces périodes compliquées d’épidémie et de confinement est néfaste au moral et à la santé de tous. En mêmes circonstances, d’autres pays d’Europe poussent les gens à sortir, faire du sport sans limitation de distance et l’activité de pêche reste autorisée (Allemagne, Belgique, Angleterre, Pays-Bas,…).

Nous avions déjà sollicité députés et sénateurs du département pour faire entendre à nos dirigeants nationaux, nos revendications à pratiquer la pêche sans limitation de distance dans le respect des gestes barrières. Nous savons que nos demandes ont été transmises et qu’il a été demandé au Ministère de la Transition Écologique un peu de compréhension et de souplesse; malheureusement à ce jour sans succès.

Suite à cette soudaine et tardive prise de décision du Ministère de la Transition Écologique, nous sommes en attente de compléments d’informations de notre Préfecture du département. Cette instruction ministérielle étant officielle, il faut cependant considérer que la pêche de loisir est suspendue.

La marche de manœuvre est très étroite mais nous ferons notre possible pour que pêche de loisir et confinement puissent coexister le plus rapidement possible.

Tout l’équipe de la Fédération de pêche de Saône-et-Loire vous remercie pour votre compréhension.

Prenez soin de vous.


[Communiqué du 16/11/20 — 9h00 ]

A ce jour, en l’absence d’arrêté préfectoral interdisant la pratique de la pêche à la ligne et de décisions administratives contraires, la pratique de la pêche n’est actuellement possible dans notre département que dans le cadre des sorties quotidiennes liées à l’activité physique individuelle, dans un rayon d’un kilomètre autour du domicile et pour une durée d’une heure maximum (muni de l’attestation).

Cette tolérance ne permet pas au plus grand nombre des pêcheurs de pratiquer leur loisir, mais elle garantit à minima une certaine équité pour les personnes habitant non loin d’une rivière ou d’un plan d’eau (promeneur, joggeur, etc..).

Concernant la pêche de loisir de nouvelles mesures gouvernementales plus restrictives pourraient être prises très prochainement par le gouvernement. Le cas échéant, nous ne manquerons pas de vous en informer.

Nous ne perdons pas de vue la gravité de la situation liée à la pandémie de COVID 19 et mesurons pleinement toute la difficulté de prendre des mesures adaptées.

Cependant nous ne sommes pas en accord avec les contraintes imposées aux pêcheurs. En ces temps de pandémie, la pêche, au même titre que d’autres activités de nature devrait pouvoir être pratiquée dans le plus strict respect des gestes barrières.

Nous pensons aussi que l’accès restreint à la nature pendant ces périodes compliquées d’épidémie et de confinement est néfaste au moral et à la santé de tous. En mêmes circonstances, d’autres pays d’Europe poussent les gens à sortir, faire du sport sans limitation de distance et l’activité de pêche reste autorisée (Allemagne, Belgique, Angleterre, Pays-Bas,…).

Aussi, nous avons d’ores et déjà sollicité députés et sénateurs du département pour faire entendre à nos dirigeant nationaux, nos revendications à pratiquer la pêche sans limitation de distance dans le respect des gestes barrières.

La marche de manœuvre est très étroite mais nous ferons notre possible pour que pêche de loisir et confinement puissent coexister le plus rapidement possible.

Tout l’équipe de la Fédération de pêche de Saône-et-Loire vous remercie pour votre compréhension.

Prenez soin de vous.


[Communiqué du 30/10/20 ]

Si la pêche n’est pas interdite, elle est néanmoins largement impactée.

Dans le contexte actuel, en l’absence d’arrêté préfectoral interdisant la pratique de la pêche à la ligne et de décisions administratives contraires, la pratique de la pêche n’est actuellement possible que dans le cadre des sorties quotidiennes liées à l’activité physique individuelle, dans un rayon d’un kilomètre autour du domicile et pour une durée d’une heure maximum. Vous devez être munis de votre attestation de sortie.

Nous vous rappelons que :

– la Fédération nationale pour la pêche en France et la Fédération de Pêche de Saône-et-Loire n’ont pas la compétence d’interdire ou d’autoriser la pêche,

– le Préfet peut prendre toutes dispositions qu’il estime utiles au regard de l’objectif de cette réglementation.

– que seul l’Agent verbalisateur peut, le cas échéant, apprécier l’opportunité de dresser un constat d’infraction.

Nous en appelons donc au bon sens et à la responsabilité de chacun.

La Fédération reste ouverte pendant cette période de confinement, mais n’accueillera aucun public au sein de ses locaux.

Tout l’équipe de la Fédération de pêche Saône-et-Loire vous remercie pour votre compréhension !